Sous-Préfecture et Clocher Suédois (Swedish Belfry)

Zoom
La sous-Préfecture

Construit dans la première XIXe siècle, puis fortement endommagé par le cyclone Luis en 1995 et restauré l'année suivante, ce bâtiment d'origine suédoise est composé de pierres de taille pour les murs et de tôles ondulées pour le toit à quatre pans. Avant d'être le siège, et ce depuis 1963 de la sous-Préfecture, cet édifice a connu un tout autre destin. Il fut en effet successivment prison suédoise (les soubassements principalement), école communale, puis cantine. Le drapeau français qui flotte en permanence sur ce toit typique suédois montre la reprise de la possession de l'île par la France.

Zoom
Le clocher Suédois (Swedish Belfry)
 
C'est le campanile d'une ancienne église luthérienne de 1800, démolie par un cyclone et dont seul le clocher au deux tiers en pierre résista. La cloche "Sofia Magdalena" du nom d'une princesse suédoise fut coulée en 1799 à Stockholm. Elle annonçait les évènements de la ville, sonnait le glas à la mort de chaque habitant de Gustavia né pendant la période suédoise et à 20 heures précises, le couvre-feu, habitude suédoise en pratique jusque dans les années 20. En 1930, en dette de guerre, une horloge est offerte à la commune. Elle remplace désormais le travail des enfants chargés de sonner la cloche au lever et au coucher du soleil.